RADIO(S)

Alerte info
information : le siège de la radio foret sacrée est au centre communautaire de Bê vous pouvez nous contacté sur notre page Facebook < Foret Sacrée de Bê > SLOGAN : RADIO FORET SACREE LA VOIX DE LA FORET Information : Avec Radio Foret on est plus branché sur l'actualités culturelles au TOGO Information : Radio Foret Sacrée la radio de chez nous. Information : Radio Foret Sacrée la première Radio Culturelle au TOGO Information : Avec Radio Foret on est plus branché sur l'actualités culturelles au TOGO Information : Abonnez-vous sur la page YouTube de la RADIO FORET SACREE Information : Suivez Radio Foret Sacree en ligne 24h sur 24h Information : La culture , c'est ce qui reste quand on a tout oublié RFS : LA CULTURE AU COEUR DU DEVELOPPEMENT TOGO FOOTBALL/ J5 : RESULTATS Zone Sud : ANGES vs AS OTR 0 - 2 . ENTENTE II vs vs GBOHLOESU 0 - 2 . GOMIDO vs TOGO PORT 2 - 1 . DYTO vs MARANATHA 4 - 0. CLASSEMENT: 1- GOMIDO 13pts+6 , 2- DYTO 8 pts+5 , AS TOGO PORT 8 pts +2 , AS OTR 8 pts+2 , GBOHLOESU 6pts+0 , ENTENTE II 4pts +0 , ANGES 4pts -7 , MARANATHA 4 pts-7 RESULTAS / ZONE NORD : ASCK vs AS BINAH 7 - 0 , SARA vs KOROKI 4- 1 , IFODJE vs UNISPORT 1-2 , SEMASSI vs ASKO 1 - 2 CLASSEMENT 1- ASCK 15 pts +20 , 2- ASKO 11 pts +5 , 3- UNISPORT 10 pts +1 , 4- SEMASSI 6 pts + 0 , 5- KOROKI 4pts -4 , 6-SARA SPORT 4pts -4 , 7- IFODJE 4pts -6 , 8- AS BINAH 2pts -10.




Litige foncier : Expulsions à Bè Kpota.

 

      Photo by Parfait

Il est 17h. La scène vue depuis le trottoir suscite de la compassion. Les locataires de maisons, de boutiques tout comme les occupants d’une école ont  perdu leur droit d’habitation. Ils sont expulsés sur ordre d’un huissier ce 30 octobre dernier. Contraints par les gendarmes de quitter les lieux, ces locataires sont devenus des sans-abris. Nous sommes sur le boulevard de l’Oti en face de l’église presbytérienne de Bè-kpota.

Nombreux sont les locataires qui n’étaient pas présent lors de l’incident et qui sont venus trouver leurs affaires sur le trottoir. Il s’agirait d’une affaire qui remonte à plus de 40ans. Apparemment, le terrain appartiendrait à une dame qui dispose d’un titre foncier datant des années soixante. Si certains d’entre les locataires ont été prévenus de l’expulsion, pour d’autres, cela a été sans préavis. « J’hallucine ! » s’exclama un locataire…

Ce fut colère et désolation pour ces victimes qui, impuissants face à cette situation ne peuvent que subir ce malheur qui sabbat sur eux…

Parfait Dzreke.

Partager